entete Lacontemporaine CollEx2

La contemporaine dans le dispositif CollEx-Persée

La contemporaine, bibliothèque délégataire dans le dispositif national CollEx - Persée


La contemporaine (ex - BDIC) a été retenue en 2017 « bibliothèque délégataire » dans le dispositif national CollEx-Persée, réseau documentaire d’excellence de l’Enseignement supérieur qui se substitue aux CADIST. Elle a ainsi vocation à proposer des services documentaires aux équipes de chercheurs s’appuyant sur l’ensemble de ses collections également labellisées fonds d’excellence.
L’année 2018 voit le déploiement de ce nouveau dispositif dont le but est de faciliter l’identification et l’appropriation par les chercheurs d’ensembles documentaires, en améliorant les services existants (par exemple, la fourniture de documents à distance, les dispositifs de formation) et en impulsant de nouveaux.


Un rôle central dans l'animation du réseau

En tant que bibliothèque délégataire, La contemporaine jouera un rôle central dans l’animation d’un réseau associant les établissements documentaires de la COMUE Paris Lumières et d’autres établissements concernés par les enjeux identifiés dans le projet de candidature (bibliothèque de Science Po, Bulac, bibliothèques rejoignant le campus Condorcet dont celle de l’IHEAL,...).

Elle a conçu celui-ci à partir de l’objectif central du dispositif CollEx-Persée : aboutir à une cartographie nationale dynamique croisant fonds documentaires et équipes de recherche.

Quatre axes thématiques sont privilégiés :

- migrations et exils
- guerres, conflits et sorties de conflits
- empires et décolonisations
- mobilisations citoyennes, droits de l’homme

Ces axes sont en phase avec les collections de La contemporaine et des programmes nationaux de recherche en sciences humaines et sociales.

Un positionnement singulier

Par son positionnement singulier de bibliothèque, centre d’archives et musée dans le paysage documentaire de l’Enseignement supérieur, La contemporaine met l’accent sur la collecte, le signalement et la valorisation des matériaux documentaires de la recherche entendus dans leur diversité : documentation informelle (publications éphémères, presse à faible diffusion, littérature grise,...), archives privées écrites et orales, documentation iconographique, documentation née numérique, archives étrangères numérisées et commercialisées.

Tout en poursuivant le projet « Archives citoyennes du futur » sur les archives privées nées numériques, La contemporaine travaillera en 2018 sur l’identification et le référencement de fonds remarquables au sein de ses collections, dans les outils existants, locaux et nationaux, et dans le cadre de nouveaux services à la recherche, conçus avec les centres de ressources documentaires partenaires et les équipes de recherche.

Imprimer

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.